IEF : Pays de [A – B]

ALLEMAGNE

L’école est obligatoire. En 1939, Hitler a mis en application une loi de gauche (visant l’égalité des chances) votée avant qu’il ne vienne au pouvoir, afin d’exercer un contrôle sur l’éducation des enfants.
En 2006, un changement de loi statue que le refus d’envoyer son enfant à l’école, et uniquement cela, quel qu’en soit le motif et le contexte, est suffisant pour retirer la garde des enfants immédiatement. C’est pourquoi aujourd’hui de nombreuses familles allemandes fuient leur pays natal pour transmettre à leur enfant de la façon qu’ils jugent la mieux adaptée.
Complément
L’Allemagne est une fédération qui compte 16 états. Chaque Land (état) est en soi un état qui dispose d’un parlement régional et d’un Ministerpräsident (ministre-président). L’éducation est administrée par chaque Land. Il est possible donc de relever des différences en fonction de chaque Land qui organise par exemple leur propre baccalauréat. Il existe cependant une coordination nationale sous la responsabilité de la Conférence des ministres de l’éducation.En Allemagne, l’école est obligatoire à partir de 6 ans. L’école primaire (Grundschule) dure 4 ans (6 ans à Berlin et dans le Brandenburg). Il est possible ensuite d’intégrer la «Hauptschule» (l’école secondaire du 1er cycle qui délivre un 1er certificat de fin d’études), la «Realschule » (l’école secondaire du 1er cycle qui délivre un diplôme secondaire intermédiaire), le «Gymnasium» (le lycée qui conduit au baccalauréat) ou la «Gesamtschule» (l’école unique qui réunit la Hauptschule, la Realschule, et le Gymnasium).
Il existe également des structures privées de type Montessori ou Steiner et des écoles spécialisées qui accueillent des enfants « à particularités ».L’obligation scolaire date de la République de Weimar (1919). S’il n’était pas prévu légalement d’instruire ses enfants dans la famille, il était cependant possible dans les faits d’être instruit autrement. Le régime nazi institua une loi qui ne laissa plus aucune possibilité d’être instruit en dehors de l’école puisque : « Les enfants qui ne respectent pas la loi sur l’obligation scolaire seront emmenés par la force à l’école. » (Reichsschulpflichtgesetz).
Depuis la chute du régime nazi, les lois ont été peu à peu modifiées et remplacées mais en matière d’enseignement, cet article demeure et l’instruction dans la famille est toujours interdite en Allemagne et ne pas fréquenter un établissement scolaire est punissable d’une amende voire passible de prison.Constitution allemandeArticle 6 : « Elever et éduquer les enfants sont un droit naturel des parents et une obligation qui leur échoit en priorité. La communauté étatique veille sur la manière dont ils s’acquittent de ces tâches. »Article 7 : « L’ensemble de l’enseignement scolaire est placé sous le contrôle de l’Etat »

ANGLETERRE

En Angleterre, les familles peuvent adapter en permanence leur pédagogie à leur(s) enfant(s) et situations, de la forme la plus structurée à la forme la plus informelle, sans craindre les évaluations, les sanctions ou autre intervention extérieure. Les familles qui le souhaitent peuvent solliciter des contrôles sans que cela ait d’incidence sur les autres familles.

AUTRICHE

Autorisation annuelle et examen scolaire matière par matière par niveau scolaire.
Ex: à 13 ans, 12 matières à l’oral et à l’écrit.
Pas d’examens nationaux, les parents choisissent le lieu du contrôle (ex : école alternative). Si les résultats sont négatifs, l’enfant est scolarisé. 
Le gouvernement donne de l’argent à l’école où est enregistré l’enfant en instruction en famille.

BULGARIE

L’instruction en famille (IEF) n’est pas mentionnée dans la loi, d’où la liberté de choisir l’IEF.
La constitution dit que l’instruction est obligatoire, mais ne dit pas où.
Le pays est en mouvement, des mutations sont possibles : 45 ans de communisme, suivis de 20 ans de démocratie avec des changements de gouvernements presque tous les ans.

BELGIQUE

L’instruction en famille est légale sous certaines conditions : déclaration/contrôles annuels.
Il s’agit d’un droit constitutionnel.
Pour en savoir plus : Apprendre en famille