IEF : PAYS de [E-L]

ESPAGNE

En Espagne, un flou juridique indique que les parents ont les droit et devoir d’instruire leur enfant (droit constitutionnel) auquel l’administration espagnole répond que c’est effectivement le cas en dehors des heures d’école…
L’école y est perçue comme un accomplissement de la démocratie après Franco.
Dans certaines régions l’instruction en famille est autorisée.
Il y a un débat entre les associations sur le risque de légiférer nationalement, ce qui pourraient entraîner la réduction des libertés de certains.

FINLANDE

L’instruction y est obligatoire. Le choix du mode d’instruction est sous la responsabilité des parents.

ITALIE

Malgré une constitution favorable (« c’est le devoir et le droit des parents d’entretenir, instruire et éduquer leurs enfants, même ceux nés en dehors du mariage. Dans le cas d’incapacité des parents, la loi prévoit que soit acquitté ce devoir à leur place »), l’article 111, paragraphes 1 & 2, de 1994, statue que l’instruction en famille est soumise à certaines conditions :  déclaration annuelle et porter la preuve de sa capacité financière (feuilles de paie à l’appui) et de ses compétences pédagogiques (prouver que l’adulte a un niveau scolaire supérieur d’au moins deux ans de plus que l’enfant), suivie d’un examen standardisé par an, avec à priori la liberté de choix pédagogique, mais en réalité l’examen porte sur les programmes.

IRLANDE

Depuis le Welfare Act en 2000, une autorisation et la signature des deux parents est nécessaire pour enregistrer les enfants en instruction en famille (IEF) : les intentions de la famille sont évaluées. Si elles reçoivent un avis favorable, la famille est alors autorisée à instruire en famille.
Ce premier contrôle est suivi d’un second où l’enfant est « gentiment » testé. 
Si les résultats sont estimés insuffisants : un 3ème contrôle avec tests scolaires est imposé, avec une possible obligation de scolariser à la clé.
L’application tardive de cette nouvelle loi revient à demander l’autorisation d’instruire en famille. Ce que contestent les familles et associations IEF, dont HEdNI http://www.hedni.org et HEI.
(Les difficultés n’apparaissent qu’aujourd’hui parce que les autorités ont réalisé que peu de familles s’enregistraient. On peut aussi questionner un contexte européen global de durcissement envers l’IEF.)

LUXEMBOURG

L’instruction en famille est légale à l’âge primaire.